07 66 32 61 16 contact@latifa-naturo.fr

La charge mentale : fallait un concept pour enfin être comprises.

Je vous plante le décor :

Vous êtes en train de finir les devoirs avec votre petit dernier et dans votre tête défile sans arrêt l’interminable to do list du quotidien.
⇒ Il ne faut pas que j’oublie d’envoyer demain dernier délai le courrier qui attend sur la console d’entrée. 
⇒ En passant à la poste, il faudra que je retire le colis qui est arrivé dans le point relai.
⇒ Est ce que mon mari a une chemise propre et repassée pour son rdv de demain.
⇒ Je vais sortir du congélateur l’escalope de poulet pour le repas de ce soir. 
⇒ Je fais du poulet avec quoi du coup ?
⇒ Il faudra aussi que ja fasse la liste des courses.
⇒ Je ne me souviens plus si les fenêtres de l’étage sont fermées ? 
⇒ J’espère qu’en rentrant Mr va penser au pain, ou il faut que je chope le téléphone en train de charger pour lui envoyer un texto.
⇒ Mince, il est 18 h 30 faut que j’envoie un mail à mon chef avant 19 h …

Et puis vous vous êtes rendue compte que vous avez répondu oui à toutes les questions de votre loulou même quand il vous a dit “maman est ce que je peux colorier mon cahier de mathématiques” 

Et puis vous avez l’impression d’incarner l’ordinateur sur pattes de la maison avec option géolocalisation de chaque objet :
Où sont mes chaussettes grises ? Dans le deuxième tiroir de la commode de droite de ton dressing.
Où sont les piles que j’ai acheté hier ? À côté de la télévision.
Tu n’as pas vu les clés de la voiture ? Regarde dans la poche de ton manteau dans le dressing d’entrée.
Tu n’as pas vu mes lunettes ? Sur ton nez !!!
Là, vous frôlez le burn-out ..


Mais vous avez tellement l’air de tout savoir gérer et connaître la position de chaque chose dans la maison pourquoi aller chercher plus loin ?

Vous avez certainement déjà vécu ce genre de situation, sans mettre un mot là-dessus. Et bien dorénavant vous savez qu’il s’agit de la charge mentale.

Alors de quoi parle-t-ton exactement ?

Cette notion de charge mentale existe depuis les années 80 et a été mise en lumière avec  la publication de la BD de Emma “fallait demander”. 

Vous pouvez la retrouver via le lien suivant : https://emmaclit.com/2017/05/09/repartition-des-taches-hommes-femmes/ 

 

Qu’est ce que la charge mentale ?

C’est en 1984 que Monique Haicault décrit dans son livre “La gestion ordinaire de la vie en deux” le concept de charge mentale ménagère. Selon elle, cela concerne une femme en couple qui travaille, la charge mentale est le fait que son esprit soit préoccupé par les tâches ménagères et la gestion de son foyer en plus de son travail. Elle associe au principe de charge mentale le concept de la double journée.

La chercheuse québécoise Nicole Brais définit la charge mentale comme un “travail constant et incontournable de gestion, d’organisation et de planification de la bonne marche de la maison et qui a pour objectif la satisfaction des besoins de chacun”. Selon elle, cela concerne principalement la femme, avec au moins un enfant, qui a souvent une activité professionnelle comme son compagnon.

Même si les hommes sont aussi concernés, la charge mentale est plus un concept lié à cette permanente préoccupation des femmes pour une quotidien qui roule. Elle touche beaucoup plus les femmes dans le foyer que les hommes, qu’elles aient une activité professionnelle ou non d’ailleurs.

 

Qui souffre de charge mentale ?

D’après une étude O2/Isop près de 20 % des Français estiment souffrir de la charge mentale et cela toucherait 8 femmes sur 10. La charge mentale touche le plus, les femmes en couple ou célibatiares avec enfant, qu’elles aient ou non une activité professionnelle. Les hommes associent plus cette charge mentale aux sollicitations liées à leur activité professionnelle et au stress qu’elle peut générer.

La charge mentale ou charge de travail ?

La question de la charge mentale ne se pose pas en terme de charge de travail ou de quantité de tâches ménagères que l’un ou l’autre partenaire réalise. Aujourd’hui certains hommes (de plus en plus nombreux) participent volontiers aux tâches domestiques lorsque le couple est dans une démarche de partage, là n’est pas la question. La charge mentale, c’est plutôt le fait que les pensées sont en permanence occupées à planifier, organiser, anticiper, initier  La charge mentale c’est le fait d’avoir le cerveau en mode réflexion non-stop, avoir pleins de choses en suspens comme les onglets ouverts sur le PC avec plusieurs fichiers ouvert en même temps. Cette réflexion permanente et cette vigilance constante consomment énormément d’énergie.

Ce qui entretien la charge mentale ?

¤  le fait d’avoir du mal à déléguer, le besoin de tout contrôler, le fait de tout vouloir gérer 
¤  Le fait d’être persuadée que la tâche sera mieux réalisée par nous-même
¤  le fait d’avoir un niveau d’exigence différent ou trop élevé de celui du partenaire 
¤  les choses faites par le partenaire ne nous conviennent pas
¤  être toujours à l’initiative, toujours proposer par habitude 
¤  se dire que le temps d’expliquer ce qu’il faut faire, ça irait plus vite si on le fait nous-même
¤  être dans la position du donneur d’ordre
¤  l’autre personne du coup se repose sur le donneur d’ordre qui à l’air de savoir tout bien gérer

La charge mentale sur le long terme peut provoquer :
fatigue, énervement, colère et agressivité au quotidien
des conflits de couple, des reproches d’avoir l’esprit léger plus libre, plus léger que le nôtre
augmente le stress, le surmenage, le burn-out parental ou burn-out professionnel par ricochet 
peut mener à la dépression 

Quelques pistes pour s’alléger de la charge mentale ?

Niveau organisationnel :

  • Communiquer et pas ressasser ruminer et garder les choses pour soi.
  • Mettre les choses par écrit : “qui fait quoi et quand” et même “comment” si votre perfectionnisme ne vous lâche pas.
  • Rédiger en famille un planning et l’afficher dans un endroit visible par tous.
  • Déléguer entièrement une tâche sans y penser et sans revenir dessus et faire confiance à l’autre dans sa réalisation.
  • Déléguer des tâches même partielles aux enfants pour se décharger.
  • Organiser une pause familiale (réunion) pour mettre en mots ce qui surchage votre esprit.

Niveau émotionnel :

La relaxation

Pour gérer votre besoin de contrôle, travaillez sur le lâcher prise voici un exercice de “Sophro Déplacement du Négatif”. 
L’idée de cet exercice de sophro-relaxation est de déconnecter le mental et de vous libérer des tensions par le souffle :

La technique du sophro déplacement du négatif va vous permettre de :

  • d’évacuer le stress issu de situation privées ou professionnelles
  • de favoriser le lâcher prise
  • de vous offrir un moment de détente
  • de revenir dans le moment présent 

Voici comment le pratiquer : 

  1. Assis, dos bien droit sur la chaise, jambes décroisés, prenez une profonde inspiration en gonflant le ventre, et bloquez votre respiration.
  2. Effectuez une légère tension de tout le corps. 
  3. Identifiez vos tensions musculaires, et soufflez pour expulser vos tensions inutiles. 
  4. Revenez dans une respiration naturelle, et percevez les sensations dans votre corps. 
  5. Recommencez l’ensemble du processus, en vous concentrant sur votre tête pour évacuer toutes les pensées négatives, lors de votre souffle.

Astuce: si vous avez du mal à visualiser vos tensions ou vos pensées parasites sortant par votre bouche, imaginez-les sous la forme de boules noires que vous expulsez loin devant vous. 

Accompagnement par les huiles essentielles

  •  Déconnectez le mental avec l’huile essentielle de litsée citronnée.

Synergie relaxante pour diffuseur pour créer une atmosphère conviviale et anti stress 
En diffusion : Litsée citronnée + mandarine + lavandin super 

  • Évitez la crise de nerf avec l’huile essentielle de Néroli.

L’huile essentielle anti crise de nerf par excellence, elle est indiquée entre autres en cas de tensions nerveuse. De par son prix relativement élevée vous pouvez la remplacer par le petit grain bigaradier.

  • Calmez votre système nerveux avec l’huile essentielle de petit grain bigaradier.

Les molécules de cette huile essentielle telles que les alcools terpéniques, lui confèrent la qualité d’antidépresseur léger; à respirer à même le flacon.

 

Ne pas utiliser ces huiles essentielles chez la femme enceinte et allaitante ainsi que les enfants sans avis médical. Toujours faire un test d’allergie 24h avant l’utilisation des huiles essentielles.

 

Vous voulez en savoir plus sur l’action des huiles essentielles sur le stress voir mon article : https://www.latifa-elkheng-naturopathie.fr/les-huiles-essentielles-anti-stress-est-ce-que-ca-marche/blog

 

Accompagnement à la gestion du stress

Lorsqu’on est bien avancé dans la phase de stress solliciter de l’aide pour se faire accompagner dans la gestion du stress. Je propose un accompagnement complet en cabinet ou à distance sur la gestion du stress.

Share This

Share this post with your friends!